Bonjour, moi c’est Julie.

Aujourd’hui, j’avais envie de papoter un peu avec vous, à travers le blog mais ça risque de partir un peu dans tous les sens, enfin ça change pas de d’habitude – rien de tel, que d’écrire au feeling.

Contrairement à ce beaucoup pense, Lou n’est pas mon vrai prénom – je m’appelle Julie. Lou, c’est plutôt mon pseudo qui date de mon adolescence, mon pseudo de geek, de mon premier perso sur World Of Warcraft, un draenei paladin (en écrivant cette phrase, j’ai envie d’y rejouer.. mais je pense qu’il ne faut mieux pas.. ahah) et à travers ce personnage virtuel, j’ai appris pas mal de choses, j’ai grandi, j’ai fais des rencontres, j’ai eu des discussions de folie sur tout et rien, sur la vie et au fil du temps, Lou est resté même si le côté geek s’est atténué, avec ma rentrée en PACES, où j’ai appris à être autonome, à rester motivée et déterminée malgré des facteurs extérieurs – et qu’on apprends de la défaite, que même si j’ai raté ma PACES, j’ai grandi et appris de la vie, de qui j’étais.

Depuis, j’ai fais pas mal de choses même si je n’ai toujours pas forcément trouvé ce que je veux faire dans la vie – des études par ci, par là, des expériences professionnelles, un contrat pro de vente en espace de tourisme à Disneyland Paris, des échecs mais je continue d’apprendre et d’avancer. Actuellement, je suis en BTS comptabilité/gestion par correspondance que je valide sur plusieurs années, en parallèle je fais des petits jobs (dont le + fréquent, à Disney comme vendeuse boutique) et je suis auto-entrepreneuse créatrice de contenu, blogueuse et tout autre dénomination grâce à mon compte IG.

À travers tout ça, en me créant un compte public sur IG – je n’aurais jamais cru développer une si belle communauté, et motiver autant de personnes à travers ces petits morceaux de vies que je partage au quotidien – c’est assez fou – mais ça m’a confirmé une chose, rester soi-même, être sincère, partager par envies et non par obligation c’est ce qui plaît aux autres, ce qui me plaît à moi – pouvoir partager, grandir, avancer, aider en étant moi  – mon côté fou, ma boule de nerf intérieure, mon côté plus serein mais aussi à cette détermination et motivation d’être en forme, de profiter, de vivre – je ne suis pas invincible, personne ne l’est, je ne nie pas avoir des coups de mou, des ras-le-bol mais c’est éphémère et la vie n’attends pas pour défiler alors autant continuer à vivre, à profiter, à se motiver grâces à des personnes, des mantra, des souvenirs, des rêves..

J’aime faire du sport parce que j’aime me défouler, me bouger, découvrir, progresser, me challenger de temps en temps et surtout profiter de cette chance d’être en bonne santé, en forme et pouvoir faire du sport quotidienne juste en suivant mes envies. Je fais du sport par plaisir, parce que j’en ai envie – je ne suis pas très plan d’entraînement, je suis plutôt au feeling, en écoutant mon corps – mais au final, c’est grâce à ça que je reste aussi assidue, avec une telle motivation – je n’ai d’objectifs, sauf celui de me sentir bien physiquement comme mentalement.

Niveau sport, j’ai mon petit trio assez complémentaire – le renforcement musculaire au poids du corps, le running et le yoga –

  • Au niveau du running, je n’ai pas une fréquence de runs par semaine ou une vitesse cible, des RP à atteindre (d’ailleurs, mis à part mon temps sur marathon, je crois que je ne connais aucun de mes RP sur les autres distances..), je cours par plaisir de courir.
  • Au niveau du yoga, j’ai la chance d’avoir une certaine souplesse depuis toujours, ça aide pas mal, mais ça ne m’empêche pas de la travailler encore à travers du stretching et du yoga – j’aime le yoga pour tout ce qu’il procure, c’est une discipline très complète, je pratique surtout du vinyasa dynamique – se laisser guidées lors des cours, enchaîner les flows, se vider la tête, prendre du temps pour soi, pour son corps, son esprit – tout en renforçant les muscles en profondeur, en travaillant l’équilibre, la confiance, la respiration – mais aussi la concentration, la détermination et la patience dans l’apprentissage de certaines postures, échouer pour mieux recommencer.
  • Le renforcement pour moi, c’est une routine, une base – j’en fais 5-6 fois par semaine – ça aide à rester en forme, à entretenir le corps, à travailler un peu tout, le cardio, comme le mental, et bien-sûr les muscles. Je le pratique à la maison, au poids du corps – pas besoin de matériel, juste de mon tapis de yoga, d’eau et de mon portable et/ou ordinateur. Mes séances durent entre 15 et 75 minutes, ça dépend des jours, de mes envies, de mon corps, du temps que j’ai.

J’ai une grande passion pour les petits-déjeuners, pour moi c’est.. LE repas de la journée – même si je mange aussi le midi, au goûter et le soir. J’aime manger, ce qui me plaît – je mange de tout – pour moi, il ne faut pas se priver, mais juste savoir être raisonnable, mais se priver ce n’est pas bon en général, ça entraîne plutôt de la frustration ou ça donne juste envie de se faire un méga « cheat meal » qui au final, te rends malade tellement tu as mangé – alors qu’au final, des petits plaisir de temps en temps, ça ne fait pas de mal et ça n’empêche pas d’avoir un bon équilibre alimentaire.

Actuellement, il y a beaucoup d’effets de mode, sur tout et rien – méfiez-vous de tout ça, parfois. Ne vous lancer pas dans quelque chose par mode, mais pour vous, parce que ça vous plait, correspond, etc..

D’ailleurs, c’est comme quand j’accepte un partenariat – je l’accepte car c’est quelque chose qui me correspond, que je vais utiliser, qui me plaît et que j’utiliserai encore même après le partenariat – pour moi, c’est comme ça que ça doit marcher je trouve – sans être influencer par le contrepartie et/ou rémunération – certes, c’est un sacré plus mais partenariat ou pas, quand on parle de quelque chose, qu’on donne un avis – il faut qu’il soit réel, vrai et non juste, le copier/coller du brief.

Après, tout ce que je partage ne sont pas forcément des partenariats – mais parfois ça se confond, car au fond je partage ce que j’aime, ce que j’utilise. Je découvre, j’achète, j’aime, je partage – il y a beaucoup de ça, aussi et parfois ça fait des naître de belles collaborations, les plus belles souvent, les plus sincères – comme celle avec Naïa Paris, d’ailleurs.

Il m’arrive souvent de refuser des partenariats, et ça, même si c’est rémunéré – mais à quoi bon, vous parler et vous faire la pub d’un produit que je n’utilise pas, que je ne peux pas tester ou que je n’ai pas eu le temps de tester, qui ne me correspond, auquel je ne crois pas. Par exemple, je ne me vois pas accepter des produits anti-cellulite, minceurs, régime, brûle-graisse, substituts de repas, électro-stimulation (dans le sens, pour renforcer les fesses et abdos..).. qui sont des produits que je ne valide pas et/ou qui ne vont pas avec mon profil, peu importe la marque et/ou la rémunération qui peut être associé.

00100lPORTRAIT_00100_BURST20190601112910598_COVER

J’ai un mantra en tête : « ne fais pas aux autres, ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse » – alors quand tu veux de la bienveillance, de l’honnêteté – il faut l’être aussi – c’est une base dans la vie – même si il faut aussi faire attention parfois, à ne pas se laisser marcher dessus, quand même, bien sûr.

J’aime faire des photos – j’aime réussir à partager un sentiment, un moment, un petit truc à travers une photo – et pour les souvenirs que ça crée. Je prends la majorité de mes photos seule, avec mon Iphone XR ou mon Google Pixel 3, un trépied maison (bouteille d’eau) et un retardateur. J’aime crée des souvenirs pour moi, comme pour les autres.

J’ai le choix – le choix de partager ce dont j’ai envie, ce qui me plaît, ce que je veux partager – j’ai aussi le choix de modérer, de supprimer, de répondre. J’ai le choix de garder ma vie privée pour moi. J’ai le choix d’accepter ou de refuser des invitations, des propositions, des choses. J’ai le choix de poster ou non, de disparaître, de couper les réseaux quand j’en ai envie. La vie est remplie de décisions, de choix et ont y a tous droit – on a tous le choix de faire ou non quelque chose, de suivre, de partager, d’aimer, de se taire, de se lancer, d’avancer.

Je grandis, je continue d’apprendre et d’évoluer. J’aime la personne que je suis et que je deviens. J’aime partager, aider, rencontrer, apprendre, grandir. Les réseaux sociaux ont beaucoup de mauvais de côtés mais aussi pas mal de bons côtés, quand même.

À cette grande solitaire, timide, renfermée, pas très optimiste que j’étais – j’ai appris à m’ouvrir, à aller vers les autres, à oser, à sourire à la vie, à être optimiste, à vivre ma vie à moi.

Bref, encore un texte qui est parti dans tous les sens, que j’ai écris sur un coup de tête sans trop me relire (sorry pour les fautes qu’on pourra y trouver) – mais j’avais envie d’écrire, de papoter, de partager un peu de moi, de ma vision avec vous.

Bonne journée, soirée, semaine, week-end –

Merci, Julie.

00100lPORTRAIT_00100_BURST20190604071230852_COVER

3 réflexions sur “Bonjour, moi c’est Julie.

  1. Ça doit bien faire 2 ans par là, que je te suis ou en tout cas un bout de temps et j’ai bien aimé apprendre à te découvrir au fur et à mesure. Je vois que tu te dévoiles un peu plus tout en gardant ta simplicité et ton petit jardin secret et finalement c’est ce que j’aime beaucoup dans ton compte! Je me lasse pas et j’apprécie la sincérité qu’on y trouve. C’est peut-être qu’une impression mais on voit que tu prends de plus en plus confiance en toi et ça fait plaisir !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s